Le gaspillage alimentaire

L'affaire de tous

Le gaspillage alimentaire est un enjeu très présent en France. Effectivement, selon le ministère de la transition écologique, ce gaspillage représente plus de 10 Millions de tonnes de produits par an. Des mesures ont été prises avec, pour objectif, de réduire ces déchets de 50 % d’ici 2025, par rapport à 2015.

Pour lutter contre ce fléau, chacun peut agir. Découvrez ou redécouvrez des petits gestes du quotidien pour lutter contre le gaspillage alimentaire.


Les astuces anti-gaspillage

Rayon anti gaspillage

Au moment de l’achat

De nombreux commerçants et supermarchés luttent contre le gaspillage et mettent à disposition des rayons anti gaspi. Il s’agit de produits en dates courtes ou encore de fruits et légumes dis « moches ». Ces produits sont encore consommables et sont souvent vendus moins cher. C’est une occasion de faire un geste simple pour lutter contre le gaspillage. De plus, si vous ne souhaitez pas consommer tout de suite ces produits, pour la plupart, vous pouvez les congeler afin de les conserver plus longtemps.

Lorsque vous mangez au restaurant, il vous est aussi possible de lutter contre le gaspillage alimentaire. La plupart des restaurants proposent aujourd’hui des doggys bag. Grâce à ce concept, vous pouvez repartir avec les restes de votre repas et ainsi éviter qu’ils ne finissent à la poubelle.

À la maison

Lorsque vous préparez à manger, penser à regarder les dates limites de consommation permet d’éviter de perdre des aliments. Ainsi, ranger son réfrigérateur dans l’ordre des dates de péremption, peut être une solution pour limiter le gaspillage.

Il existe aussi des astuces pour conserver plus longtemps les produits déjà entamés. Par exemple, afin de garder les bulles dans les boissons gazeuses, il est conseillé de ranger les bouteilles entamées la tête en bas. Cela permet d’éviter que le gaz ne s’échappe. De plus, pour ne pas jeter le surplus d’un plat confectionné par vos soins, pensez à le déposer au congélateur. Celui-ci ne sera pas gaspillé et vous aurez un plat déjà tout prêt.

Il est également possible de rendre les restes et les déchets alimentaires utiles. Nombreux d’entre eux sont compostables et bons pour la terre. C’est notamment le cas du marc de café ou encore des épluchures de légumes. Vous pouvez aussi confectionner de nouveaux plats avec ces restes. Les recettes sont diverses et variées.


NOs recettes anti-gaspillage

Gaspillage alimentaire

Brioche perdue

L’ancêtre de la brioche perdue est le pain perdu. À l’origine, le pain perdu était le dessert anti gaspi par excellence. Il daterait du XIIIème siècle et il était appelé « pain ferré ».  Cependant, à cette époque, il s’agissait d’une sorte de beignet de pain. Ce n’est qu’au XVIIème siècle qu’apparaissent les premiers pains perdus sucrés, comme nous les connaissons aujourd’hui. Si au départ, il s’agissait d’un plat préparé par le peuple ayant peu d’argent, le pain perdu est devenu ensuite populaire auprès de l’aristocratie.

Ce dessert gourmand et facile à réaliser connaît aujourd’hui des variantes, notamment la brioche perdue. Voici la recette pour 4 personnes.

Les ingrédients :

  • 8 tranches de brioche
  • 20 cl de lait
  • 2 œufs
  • 40 g de sucre

La préparation :

  1. Dans un saladier assez large, battre les œufs.
  2. Ajouter le sucre et mélanger jusqu’à obtenir une préparation blanchie.
  3. Verser le lait, puis mélanger. Il est possible d’aromatiser la préparation avec de la fleur d’oranger ou de la vanille, selon vos goûts.
  4. Tremper les tranches de brioche dans la préparation.
  5. Faire chauffer une poêle avec une noisette de beurre. Y placer les tranches de brioche une fois le beurre fondu.
  6. Servir chaud ou froid. Saupoudrer le dessert de sucre et accompagner de fruits pour les plus gourmands.

Smoothie de fruits

Il aurait été inventé dans les années 60, aux États-Unis, en tant que substitut du milk-shake. En effet, le smoothie a été conçu pour les personnes allergiques au lait. De plus, cette boisson, contenant uniquement des fruits ou des légumes, est beaucoup moins calorique que le milk-shake. Le smoothie peut se boire aussi bien au goûter, en dessert ou encore au petit-déjeuner, pour faire le plein de vitamines.

Elle permet aussi d’utiliser les fruits qui ne sont pas beaux, plutôt que de les jeter. Voici la recette du smoothie pomme, orange et banane, pour 4 personnes. Ces fruits peuvent être remplacés selon vos goûts.

Ingrédients :

  • 2 oranges
  • 2 pommes
  • 2 bananes
  • 1 kiwi
  • Quelques glaçons

La préparation :

  1. Couper grossièrement les pommes, le kiwi et les bananes.
  2. Presser les oranges.
  3. Verser tous les fruits dans un mixeur et y ajouter les glaçons.
  4. Servir bien frais.

Vous l’aurez compris, le gaspillage alimentaire est l’affaire de tous.

C’est à nous de jouer, tous ensemble !

Partagez l'article :

Actualités

Fermer le menu